[Cinéma - Aujourd'hui j'ai vu...?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Cinéma - Aujourd'hui j'ai vu...?]

Message  JuiceBox le Dim 15 Juin - 21:37

"Roh mais, elle en ouvre des topics... sapristi!"

Oui je sais, mais après tout, c'est pas bien méchant^^, et je sais également qu'il y a une autre section sur le cinéma, mais celui-ci serait plutôt disposé aux films que l'on regarde à l'heure que l'on veut. Si l'autre topic peut orienter les âmes en peine à trouver les bonnes salles de cinéma pour regarder un film sur bobine, celui-ci me semblait plus approprié pour parler du petit film qu'on aura visionné par le biais d'un dvd ou... autres moyens tout aussi légaux, entendons-nous bien. J'ai axé spécialement ce topic sur les films, mais si le coeur vous en dit, ça peut tout aussi bien être série, téléfilms... comme vous voulez :). Allez go!

Donc tout récemment j'ai regardé... un film que j'ai trouvé extraordinaire:
All the boys love Mandy Lane est un film datant de 2006, réalisé par Jonathan Levine.

Synopsis: Mandy Lane est une belle lycéenne, populaire, mais discrète et inaccessible. Elle est l'objet de toutes les passions, et tous les regards convergent vers elle sans que cela ne semble la toucher outre mesure. Toutefois, elle accepte de passer un week-end dans un ranch avec quelques amis, et pour chaque garçon, c'est l'occasion de tout mettre en oeuvre pour la séduire, sans se douter qu'une étrange personne rôde sur les lieux. Durant la nuit, ils disparaissent un à un...

Le speech fait bien pâle figure, et ne nous en cachons pas, All the boys love Mandy Lane est bel et bien un slasher movie. Cependant, là où le film surprend, c'est dans sa manière de traiter le sujet et surtout l'accent que le réalisateur met sur les personnages. Ce film a fait le tour des festival, et en est ressorti avec beaucoup d'éloge, alors que les fans de la 1ère heure s'en retrouvaient assez déçus. Pourquoi? Tout simplement parce que ce film n'est peut-être pas tout à fait celui que les producteurs essaye de vendre (un peu comme l'effet Joshua).
All the boys love Mandy Lane est avant tout un film sur l'adolescence, l'errance de jeunes en perte de repère, en quête d'amour, et la découverte de l'âge adulte. Il y plane comme une ambiance pleinement nostalgique, bercée par de belles chansons à nous plonger dans le spleen. Les clichés suivent, mais s'effacent tout aussi vite pour nous ramener à la réalité. C'est un film sur l'adolescence que nous avons là, au même titre qu'un titre de Larry Clark ou d'un Sofia Coppola (et dieu sait que ce sont des grandes pompes sur le sujet). Et du Sofia Coppola, il y en a dans ce film, tant du point de vue de l'atmosphère à la fois tendre et triste, palpable dans sa mélancolie, cristallisée par un personnage symboliquement superbe: Mandy Lane. Personnage à la silhouette pulpeuse, à la blondeur si codée en Amérique, et pourtant, le personnage n'est rien de tout cela. Comme le décrit si bien la bande annonce, il y a quelque chose avec Mandy Lane, beauté inaccessible qui semble peinée à trouver sa place parmi d'autres adolescents encore plus paumés avec le sens des réalités.
A noter que la photographie est magnifique, un format cinémascope qui rend tout un hommage au paysage désertique d'un Texas hostile, au grain légèrement vieillot qui accentue pleinement l'aspect à la fois documentaire et réaliste, tout en s'imprégnant de poésie et de douceur. C'est à la fois chaud et amère, comme l'adolescence. Sans oublier que les chansons ponctuent magnifiquement tout ceci, à la manière, encore une fois, d'un Sofia Coppola.

Le film n'est toutefois pas exempt de défaut, loin de là, comme un final qui peut laisser pantois plus d'une personne. Personnellement, bien que surprise, cela ne m'a pas forcément déplu, et je trouvais que ça s'inscrivait plutôt bien dans l'idée du film.

Pour finir, je laisse ici le lien de la bande annonce du film, que je trouve tellement belle, et bien représentative du film. Dans le genre, l'une des plus belles bandes annonces qu'il m'ait été donnée de voir :) (<_< oui je le pense... et alors?)

Bande annonce All The Boys Love Mandy Lane

Alors, actuellement le film n'est ni disponible en DVD et encore moins au cinéma, pour la simple raison que le film était programmé pour sortir le 18 juin par TFM en salle, mais que ces derniers ont jugé trop grand le risque de diffuser un petit film d'horreur indépendant, et ont donc préféré annuler sa sortie pour privilégier des comédies <_<...
Le film sortira donc certainement en DVD dans quelques mois sans passer par la case "cinéma" ce qui est regrettable :), mais finalement si peu surprenant à la vue de ce qu'il se passe ce mois-ci.

Voilà^^, Everybody loves Mandy Lane :D.

PS> Si quelqu'un me trouve le titre et l'interprète de la chanson du début de la bande annonce... je ne sais pas ce que je lui fais, mais je lui fais :)!
avatar
JuiceBox
Graine d'imagination
Graine d'imagination

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 35
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cinéma - Aujourd'hui j'ai vu...?]

Message  JuiceBox le Ven 4 Juil - 3:12

Qu'ai-je donc vu aujourd'hui...? Alors j'ai visionné... hum non je n'ose à peine le dire... je me retrouve couverte de honte, mais bon, je me lance <_<.
J'ai donc regardé ce soir, Resident Evil : Extinction de "je ne sais plus quel hurluberlu" disciple de notre grand ennemi à tous... Paul Anderson...

Non mais là, je vais faire court. Après 2 numéros aussi débiles les uns les autres, le 3ème volet est également une véritable catastrophe, évidemment.
Même en prenant toutes les distances nécessaires, en oubliant douloureusement la fan de la saga vidéoludique que je suis, j'en arrive à trouver ce film mauvais (en même temps, je ne connais qu'une seule personne qui aime... et c'est essentiellement pour fantasmer sur Milla Jovovitch <_<).
On oublie déjà la petite tendance western apocalyptique légèrement inspirée d'un Mad Max mal vieillissant, à mille lieux de ressembler ne serait-ce un instant au jeu vidéo. C'est mal fait, c'est moche, c'est cheap malgré l'argent investi. Ne parlons pas de la caméra maladroite, des acteurs dont la performance frôle celle d'une chaussette odorante, un scénario totalement tiré par les cheveux, agrémenté d'un concept totalement ahurissant (les clones, non mais <_<)... non non non, ce n'est pas possible d'imaginer un truc pareil, surtout si c'est pour spolier un titre tel que Resident Evil.
Alice a des supers pouvoirs, c'est super chiants, et totalement incohérent... ils ont vraiment décidé d'exploiter les capacités de Wesker à leur sauce, et ça donne un résultat assez désagréable.
En parlant de Wesker tiens <_<.... mon dieu... le type charismatique par excellence, est incarné par le 1er pilote de chasse qu'ils ont ramassé dans la rue, pas possible. A oublier, comme toujours.
Rajoutons le retour de Carlos (de Resident Evil Apocalypse) qui, non seulement était déjà sans consistance dans le précédent volet (en même temps, c'est pas non plus comme s'il était important dans le jeu), ah ah il l'est encore plus dans celui-ci... si si ma p'tite dame :), c'est possible.
Mais gardons le meilleur pour la fin, la petite cerise sur le gâteau, celle qui m'aura doucement achevée... Claire Redfield! Ca... autant j'appréciais beaucoup Ali Larter dans la série Heroes, mais là... c'est quoi cette vision de grosse butch bûcheronnée à la démarche de cowboy qu'on lui affuble. NON NON NON, Claire est une jeune étudiante intrépide aux allures rebelles ok... et non la p'tite soeur de Terminator bordel <_<... Grande fan du personnage que je suis, j'avoue que je ne m'en remets toujours pas, on est évidemment à 30 000 bornes du personnage. Sans oublier l'introduction d'un autre personnage féminin blond, plutôt proche de cette dernière, mais évidemment sans saveur puisqu'elle ne sert à rien. J'imagine que c'était légèrement inséré pour faire une petite référence à Sherry, histoire d'accentuer le côté maternisant de Claire? Aucune idée puisqu'on ne connaitra pas son nom, et qu'en plus, elle ne sert strictement à rien...

Voilà <_<, j'avais envie de cracher sur ce film, ça fait des années qu'on en avait envie. J'attends donc avec encore plus d'impatience, le film en image de synthèse made in Capcom, Resident Evil Degenaration, où je pourrai enfin retrouver une vraie Claire, fraiche, qui ne crache pas par terre, et qui fait les choses avec plus de finesse (bien que ce soit une bonne tête brûlée).

Crotte!
avatar
JuiceBox
Graine d'imagination
Graine d'imagination

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 35
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum